SOLAIRE

CHAUFFE-EAU SOLAIRE

 

Un chauffe-eau solaire se compose de 2 éléments principaux. Il s’agit des capteurs solaires, et du ballon qui contient l’eau, froide au départ.

 

On trouve 3 types de chauffe-eau solaire :

  • Le chauffe-eau solaire à pompe électrique
  • Le chauffe-eau solaire à thermosiphon
  • Le chauffe-eau solaire monobloc

Le premier fonctionne à l’électricité, tous les éléments sont séparés et une pompe électrique permet à de l’eau ou à un liquide caloporteur de circuler du panneau jusqu’au ballon.

Le chauffe-eau à thermosiphon et le chauffe-eau monobloc n’ont pas besoin d’électricité pour fonctionner.

L’eau, ou le liquide caloporteur, chauffe dans les panneaux, et remonte naturellement jusqu’au ballon.

Pour un système à éléments séparés, avec une pompe électrique par exemple, il est possible d’utiliser un cumulus déjà existant.

 

 

 

 

CHAUFFAGES SOLAIRES COMBINES

 

Les installations solaires qui fournissent à la fois de l’eau chaude sanitaire et une partie du chauffage sont généralement appelées des Combi-Systèmes ou SSC (Systèmes solaires combinés).

 

Une installation familiale est composée de 10 à 30 m² de capteurs, pour couvrir de 10 à 60% des besoins en chauffage, en plus de l’eau chaude sanitaire. En prime, la chaleur excédentaire en été peut servir pour chauffer l’eau d’une piscine.

La plupart des « combi-systèmes » fonctionnent en liaison avec un système de chauffage central classique, utilisant l’eau pré-chauffée par le soleil dans la chaudière, ou, pour le chauffage direct, en faisant circuler l’eau chaude solaire à basse température dans les murs ou dans le plancher d’une maison.

 

 

 

 

 

Explication schématisée du fonctionnement d’un système SSC

Système solaire combiné : Comment ça marche